Fin des vacances

** J’ai écrit cet article de l’aéroport de Panama dimanche passé  Panama. Je ne peux pas dire que je suis exactement contente de rentrer au pays. Je ne suis pas totalement triste de partir parce que j’ai profité de mes 3 semaines et je savais qu’il ne s’agissait que de courtes vacances cette fois-ci. Pas…

Vacances

*** J’ai écrit ça mardi de Salento. je vous donnerai des nouvelles plus récentes prochainement.  Après une vingtaine d’heures sur la route, nous sommes finalement arrivés à Salento dans la zone du café, la zona cafetera. Entouré de magnifiques montagnes couvertes d’une végétation bien dense, le village est charmant et bien coloré, avec plein de boutiques…

Une autre Colombie

Hola chicos, chicas, tout d’abord, je vous dirais qu’en voyageant le long de la côte, j’ai vu une Colombie que je n’avais pas tant vu jusqu’à maintenant. Une Colombie pauvre. Ou les gens vivent parfois dans de petites cabanes avec des toits de bouts de tôles rapaillés à drette pis à gauche. D’autres toits recouverts…

taganga et Cartagena

Bon, je suis vraiment fatiguée alors je ne vais pas m’étirer. On est finalement parti lundi pour arriver mardi à Taganga, sur le bord de la Mer des Caraibes. Hier, on a passé la journée à nager et faire du snorkelling avec mon ami Oscar, un Espagnol que j’ai connu l’année passée quand j’ai fait…

Una buena novia

Alors voila, j’ai été une bonne blonde et je me suis levée à 7:00am pour aller voir mon novio compétitionner. Slalom en rafting ce matin et en kayak cet après-midi. Mais bon, comme nous sommes en Colombie, rien n’arrive à l’heure. Ils n’ont même pas pu finir la compétition de kayak parce qu’il allait commencer…

Jeudi et vendredi

Je pense que la fonction statistique de mon blogue est virée sul capot. En général, j’ai 2 ou 4 lecteurs par jour, 6 dans une bonne journée. Ben, apparemment qu’hier, j’en ai eu 65!!!!! pouhahaha! je ne vois vraiment pas comment ça se pourrait! Anyway. J’ai rien de palpitant à vous dire, mais je vais…

Il y a toujours 2 façons de voir les choses

La première: merde, je suis encore pognée à San Gil, un endroit que je commence à connaître par coeur, un endroit où je me suis notablement ennuyée et ou je n’ai pas tant envie d’être. Mon chum travaille pas mal plus que je pensais avec les compétitions de rafting qui débutent demain, ce qui fait…

Banff, Calgary, Los Angeles, Panama, Bogota, Socorro, San Gil

Voler au-dessus de Los Angeles, la nuit, c’est joli. C’est gros aussi. Et l’aéroport est à l’image de la grosseur de la ville: énorme! Il faut prendre un bus pour aller d’un terminal à l’autre. Merde, je suis contente d’avoir 4 heures entre mes deux vols! Et c’est franchement nécessaire parce qu’il y a un…

Une fin merdique

je termine ce voyage de la pire façon qui soit. Ça fait 2 semaines que j’accumule maladies et problèmes. Là, j’ai la grippe depuis 4-5 jours. Douleurs musculaires, douleurs de sinus, fièvre, réaction allergique étrange sur mon corps, pas capable de manger. La grosse merde. C’est pour ça que je ne vous ai pas écrit…

Fin et début. Blabla sans conséquence. Élection

Eh ben, 8 jours! Je vois la lumière au bout du tunnel et il me semble que bien vite, je vais quitter la Colombie. C’est drôle comment quelque chose peut être une chose et son contraire. Une semaine qui ne passera pas nécessairement plus vite que les autres puisque je ne serai pas nécessairement plus…

Chronique colombienne: la siesta

Ah! la siesta! Notion inconnue pour notre culture nord-américaine.  De midi à quatorze heures, si ce n’est pas davantage, la grande majorité des commerçants ferment boutique pour la siesta. Est-ce qu’ils en profitent vraiment pour piquer un roupillon, ça, je ne saurais pas le dire. Mais n’empêche, la ville si occuppée durant la matinée devient…

Comme une envie de devenir bouchère

Sauf peut-être le coq St-Hubert et le coq de Kellogs, je déteste les coqs, cet animal arrogant et embêtant (hum, c’est toutefois troublant que ce soit mon signe astrologique chinois…). Ce fichu oiseau ne sait pas voler, mais il se donne quand même des airs de supériorité. Ils s’imagine que ses cocoricos sont si merveilleux…