Choisir son histoire

C’est dans la nature humaine que de raconter et de recevoir des histoires. C’est en fait une des pratiques les plus anciennes qui soit. Depuis des temps immémoriaux, les histoires permettent à l’homme de s’identifier, de comprendre le monde et même de définir sa réalité. En effet, à force d’être exposé encore et encore aux mêmes histoires, le cerveau les conçoit comme étant la réalité et les traite comme tel. Tous les gurus de la visualisation vous le confirmeront.  Bien choisir son histoire est donc primordial non seulement en tant qu’individu, mais que collectivité.

Les élections américaines sont définitivement un bon exemple de comment une histoire peut affecter notre sens de la réalité. Lorsque les médias du monde entier nous rapportent constamment les aberrances de Trump, il est plutôt ardu de ne pas accorder de valeur au message qui nous est transmis non seulement par Trump, mais par toutes les sources qui le citent et perpétuent l’infamie. Il est tout aussi difficile de ne pas croire au fait que les élections américaines sont l’histoire la plus importante du moment. Ainsi donc, choisissons-nous d’épouser une histoire qui divise, basée sur des valeurs qui n’ont pas leur place, une histoire sur laquelle rien ne peut être construit, si ce n’est que des ruines.

Je ne veux pas de cette histoire ou de toutes ses semblables.

L’histoire que je choisis d’embrasser est celle d’un monde qui crée et qui innove, qui est tourné vers l’avant et qui accepte de s’améliorer. Un monde qui agit de façon éclairée, les yeux grands ouverts sur l’impact de ses choix et de ses actions. L’histoire que je veux faire mienne est celle d’un monde uni, celle d’individus qui reconnaissent leur lien avec la nature et avec des semblables qu’ils ne rencontreront pourtant jamais.  Mon histoire est celle d’un monde rempli de beauté, rempli de merveilleux détails qui ne demandent qu’un peu de mon attention, qui ne demandent qu’à être préservés et partagés.

Dans une période où la narration actuelle ne tient plus la route, délogée par de criantes évidences environnementales et sociétales, il est primordial de choisir son histoire et de faire entendre sa propre voix. Parce que vous n’êtes pas seuls. Parce que nous sommes nombreux à opter pour une nouvelle histoire, parce que le monde a besoin de chacune de nos voix pour se faire entendre haut et fort!

***

J’écris ce texte face à l’océan, périodiquement déconcentrée par la présence de phoques plongeant et immergeant le long de la côte, le bruit des hydravions qui décollent, les chiens qui viennent respirer les effluves laissées derrière par leurs prédécesseurs, les salutations aux randonneurs et la chaleur du soleil qui, entre deux nuages, me réchauffe l’âme encore plus que le corps. La voilà mon histoire! La vôtre, à quoi ressemble-t-elle?

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s