Une montée de « laid »

Dans la vie, j’essaie de faire dans le beau. Quand je fais de l’art, je veux que ce soit beau. Quand je décore, je veux que ce soit beau. Quand j’écris, je veux que ce soit beau. Dans mon esprit aussi, je veux que ce soit beau.

Mais bordel, il y a des moments où c’est laid ce qu’il y a à l’intérieur. Il y a des moments où je dois me battre pour voir le beau. Et je me bats. Parce que je suis ainsi. Parce que je ne peux pas me laisser abattre. Parce que je dois rester à la surface. Me laisser couler, même pour un court moment, non. Parce que c’est pas beau. Pas beau de ne pas être suffisamment forte pour voir toute la richesse que je possède. De m’apitoyer sur mon sort pas triste du tout. Pas beau de ne pas être positive. De ne pas croire en moi. Pas beau de ne pas avoir foi en la vie. De ne pas voir la zen perfection de chaque moment qui m’est donné.

image

Des fois j’ai envie de dire merde. MERDE-E! Et RE-MERDE! Laisse la beauté de côté pour un instant et sois laide. Maudis la vie qui demande des efforts, maudis-toi de ne pas être celle que tu voudrais être. Effondre-toi dans un coin et sois misérable. Misérable comme personne ne l’a jamais été. Vis la laideur. Laisse-la remonter du plus profond de tes trippes, franchir la surface et s’échapper petit à petit. Libère-la.

La laideur est passagère. La laideur est un passager qui m’habite et avec qui il est beaucoup plus facile de cohabiter si je ne le tiens pas captif, si je lui laisse voir le jour au lieu de le garder tapi dans l’obscurité de mon être.

Ne pas lutter contre l’existence du laid est parfois le meilleur moyen de laisser toute la place au beau!

image

***Pour voter pour moi au Golden Blog Awards 🙂

http://www.golden-blog-awards.fr/votePlugin.php?blogId=8597

Publicités

Un commentaire Ajoutez le vôtre

  1. Hey, donc je prends connaissance maintenant de cet article qui me parle aussi 😉

    Bon alors, la laideur, parlons-en.
    J’ai longtemps cru comme toi qu’il me fallait être toujours positive, souriante, à fond, etc… C’est comme ça que je m’aime (lol) et que j’aime les gens.
    Mais aujourd’hui, en ce moment, j’ai un truc qui fait que j’ai cette laideur en moi. De la colère, de la non-satisfaction… bref, beaucoup de mal à identifier. Et donc je culpabilise. Je m’exprime, je râle, je me sens mal. Et je culpabilise.
    Pourtant ce que je dois faire pour changer, c’est agir. Mais je ne sais pas trop comment parce que je n’arrive pas à identifier ce truc laid (probablement dû au passé ou alors dû au fait que la situation que je vis n’est pas en adéquation avec ce que je souhaite).
    Alors, je vis avec. Je sais que je dois éclaircir. ça viendra.
    Bon… en attendant, j’aime bien ta conclusion.
    Bonne journée 🙂

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s