Mia s’en va au marché de Noël

le

Le temps a passé depuis la dernière fois. Le temps a passé derrière ma machine à coudre. 7 semaines à coudre et à me préparer pour vendre à un marché de Noël. Le marché n’était pas nécessairement la destination finale, mais j’espérais avoir une vitrine et la chance de tâter le pouls des gens, de la clientèle. Voir ce qui se vendrait le mieux de mes sacs-pantalon, mes coussins-chemise, mes ornements de Noël, signets et porte-clés.

Après sept semaines à travailler quelques, voire plusieurs heures à tous les jours, après sept semaines à avoir ce projet TOUT LE TEMPS dans la tête, hier était finalement jour du marché. Le jour où j’avais la chance de repartir avec un peu d’argent dans les poches, histoire de payer mes vacances des fêtes au Québec. Le jour où je saurais ce qui intéresse davantage les gens et sur quoi miser.

image

Et bien le jour a été décevant. Très décevant. Une heure avant la fin, je n’avais toujours vendu que pour 25$, c’est à dire un coussin.  Je perdais de l’argent. J’ai donc été heureuse qu’une dame m’achète deux coussins, me permettant d’au moins éponger mes frais de la journée. Ainsi donc, je suis repartie avec mes 117 ornements de Noël, 35 porte-clés, 20 signets, 20 sacs, 2 étuis Ipad, 6 coussins, mais sans aucun profit.

Je me suis bien rendue compte qu’il ne s’agissait pas nécessairement uniquement de mes produits. Ce n’était pas très achalandé et les gens regardaient sans pour autant acheter. Mes voisines de table qui en étaient à leur sixième vente de la saison avec leur mitaines d’hiver m’ont dit que c’était leur pire vente et qu’elles ne participeraient plus à ce marché. J’ai certes eu des bons commentaires. Beau, créatif, innovateur, talentueux, bonne idée, blablabla. Ce n’est pas que je n’apprécie pas, mais il y a une ligne entre trouver l’idée bonne et acheter. Et des compliments, ça ne paie pas le loyer.

Je pense quand même que mes produits pourraient en intéresser certains. Seulement faut-il le bon public. Et je n’étais pas au bon endroit pour le trouver. 

Alors je ne renonce pas pour autant, mais je suis toujours dans le noir, à savoir si l’intérêt pour mes produits dépasse le compliment et atteint le stade de vente. Parce qu’on ne devient pas riche à être artisan et encore moins à être un artisan avec des « bonnes idées » qui ne vendent pas. Alors oui, je suis déçue, mais pas effondrée. Ce n’est pas la fin du monde et personne a dit que ce serait facile. Mais je vais quand même prendre un petit break, un peu de recul pour les semaines à venir, histoire de savoir quelle quantité d’énergie j’ai envie de mettre dans ce projet et si un autre projet ne me satisferait pas davantage. Parce que de toute façon, passer des heures derrière sa machine à coudre, ça devient long.

Fait que, si il vous reste des cadeaux à faire, moi je n’en tout plein à suggérer!

image

Facile à repérer dans le fond d’un sac; souple et confortable dans une poche!

image

Parfait pour les lecteurs avides! Et plein de modèles plus masculin pour ces hommes-là, auxquels on ne sait jamais quoi donner pour remplir les bas de Noël!

image

Y serait-y pas beau vot’ sapin avec ces beaux ornements-là!?

image

Des coussins avec des poches, pour garder près de la main vos collations de fin de soirée. Pas idéal pour le popcorn par contre…

image

Chic, unique et funky!

Publicités

Un commentaire Ajoutez le vôtre

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s