Bataille numéro 1. Et 2.

Alors voilà. J’ai fait mon tête à tête. Ma première bataille. J’essaie de m’en sentir contente.  J’essaie de me donner du crédit pour avoir été au bout. Pour ne pas avoir remballé  mes crayons et pinceaux en plein milieu du procédé et être allée marcher sous la pluie, visiter les boutiques, surfer avec ma copine, perdre du temps sur facebook. J’essaie de ne pas penser au résultat, seulement à l’acte. Être passée au travers de cette peur inutile qui gruge l’intérieur. Être restée avec. Voir qu’on n’en meurt pas. Et que même s’il n’y a pas une oeuvre d’art grandissime à la fin, ce n’est pas grave. Ça ne veut pas dire que je suis nulle.

Est-ce que j’arrive à me faire gober tout ça? Un peu. Je pense que oui. Pas à 100%, mais je suis capable de reconnaitre que c’est quand même un petit succès. Pas un petit. Un succès. Point. C’est incroyable où peuvent être les batailles à l’intérieur de nous. Si petites et si grandes à la fois. Insignifiantes et pourtant plus significatives que quoi que ce soit d’autre. Voyez, je livre ma deuxième bataille de la journée. Accepter de me donner du crédit! Le cerveau est définitivement captivant! Et vous savez quoi, j’ai livré ma première bataille avec succès; je vais faire de même avec celle-ci!!!

Je me sens déjà mieux! 🙂

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s