30 janvier. Retour sur mon trek.

le

27janvier, +\- 16.00h

Assise sur un tronc de bambou devant un feu de camp au milieu de la jungle du Laos, la vie semble simplifiée à sa plus pure expression. Le son de l’eau qui coule du ruisseau avoisinant, les cigales, les quelques oiseaux, les abeilles, le feu qui crépite, mon guide local qui mange je ne sais quoi derrière moi. Il n’y a pour ainsi dire rien à faire alors que les trois autres font la sieste, sauf se laisser hypnotiser part le feu. La vue est limitée alors que le site est ceinturé de grands bambous, c’est peut-être pour cette raison que de tout autre sens, l’ouïe est celui qui prend le dessus en ce moment. Il y a quelque chose s’apaisant, de terre à terre à simplement être assise, sentir la chaleur du feu et écouter.

3 jours de trek dans la zone protégée de Nam Ha se sont achevés hier. Ma première option était une expédition de trois jours comportant également  une journée de kayak, mais comme personne d’autre ne s’est joint à l’aventure, je me suis rabattue sur ce trek de trois jours avec un couple russe. 37 km divisé sur trois jours avec une première nuit dans un campement de fortune dans la jungle et deuxième nuit dans un village isolé. Un sentier parfois assez abrupt, mais ça s’est bien fait, vu qu’on faisait de fréquentes pauses. Notre guide Oun nous a merveilleusement nourri de plats typiques tout le long du voyage. Riz collant et légumes déposés sur des feuilles de bananier et mangés à même les doigts.

J’ai vu la jungle de près avec sa végétation dense, ses lianes et ses bambous, mais je n’ai toutefois pas vu d’animaux sauvages, ce n’est pas vraiment la saison. Oh, j’ai bien vu une souris, attirée par les odeurs de notre pic-nic et impatiente d’avoir sa part, mais c’est tout. Même pas un oiseau, bien que j’en aie entendu quelques uns.

Le trekking nous a également amené à traverser deux villages et là, j’en ai vu des animaux! Chiens, poules, cochons, vaches…

Au premier village, quelques minutes après notre arrivée, tout le monde s’est précipité sur nous avec des paniers d’artisanat. Des bracelets et de petits sacs. Les femmes faisant signe de choisir les trucs dans leur panier et non dans un autre, mais c’est de bonne guerre. Des enfants tout crottés te regardent avec de grands yeux, portant bien souvent seulement un chandail, mais pas de pantalon ou de caleçon. Sous toute cette saleté, ils ont de magnifiques traits.

Au deuxième village, nous nous y sommes installés pour la nuit.

28 janvier 2014, +\- 18h00

Village: Ban Lantai

Tribu: Khmu

Habitants:120

Familles:27

Religion: Animiste

École : 3e année primaire

Je suis surprise par la propreté de ce village, par sa beauté. Par sa vie. Un si petit espace où les gens vivent en close proximité, sachant toutefois respecter l’espace de chacun. J’adore le va et vient. Celui des enfants qui courent, celui des chiens, des poules, poussins, coqs, canards et cochons qui se promènent librement, où bon leur semble. J’aime les petites empreintes de pied dans la poussière. J’aime l’aspect de ces simples maisons de bambous, j’aime les lignes électriques faites maison, permettant à l’énergie générée par la dynamo de se rendre aux demeures lorsque le niveau de la rivière le permet. J’adore entendre le couinement des cochons, le piaillement des poules, les voix des enfants qui jouent, des hommes qui rient, des femmes qui discutent. J’aime la dense jungle qui encadre et isole ce petit village du reste du monde. J’aime voir les femmes enveloppées de leur longhi se doucher à la station d’eau courante mis en place il y a quelques années par le gouvernement lao en collaboration avec des fonds allemands. J’aime la noirceur qui s’installe tranquillement, brisée seulement par quelques feux et lampes. Oh et comme j’apprécie la vue de ces  cochons noirs qui se dandinent en toutes directions sur leurs courtes pattes. J’aime la vitalité de ce village, je m’y sens en paix!

Campement dans le jungle
Campement dans le jungle

wpid-IMG_20140129_220559.jpgwpid-IMG_20140205_151622.jpgIMG_20140203_211323

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s