Laos: un autre rythme

Ainsi donc, j’ai fait mon entrée au Laos. L’atmosphère est définitivement différente de la Thaïlande. C’est sans aucun doute plus pauvre. Pour me rendre à Luang Namtha, j’ai traversé de nombreuses petites communautés où les maisons sur pilotis étaient majoritairement construites de paille et parfois de bois. Une ampoule électrique par maison et pas davantage… Bien sûr, les maisons ne comportent qu’une pièce, mais tout ça pour dire qu’on a aucune difficulté à voir les étoiles dans le ciel…ici, pas de pollution lumineuse.

Il a quelque chose d’hyper tranquille dans l’atmosphère. On entend bien sûr les enfants joués et la vie qui se déroule dans la rue, mais n’empêche, il y a quelque chose de vraiment paisible. Peut-être que c’est dû au peu de trafic. Les rues sont larges et donnent une impression d’espace, surtout qu’elles ne sont occupées que par quelques mobylettes et de rares voitures.

Et puis, c’est bourré de contraste! Il y a un nombre surprenant de grosses maisons luxueuses, construites en béton et avec verre aux fenêtres, un signe définitif d’aisance économique. Il y a aussi les maisons de bois et enfin, les cabines de paille à l’allure décrépit. Il y a aussi ce mélange de propre et de sale qui se côtoie très étroitement. Beaucoup de déchets dans la rue et pourtant, souvent, des parvis immaculés. Des poules, des coqs, des chiens qui se promènent par-ci, par-là, des hommes qui réparent les voitures, des femmes qui étendent des arc-en-ciels de linge à sécher, une petite fille qui ramasse les canettes dans les détritus, un petit garçon qui répond à mon Sabaidee (bonjour) par I love you!

À un coin de rue, j’ai vue un fil électrique qui pendait à un mètre de la route. Un ruban vert y était suspendue pour y amener l’attention, mais les quelques minutes que je suis restée à cette intersection, le trois quart des mobylettes ont rentré dedans, faute de l’apercevoir plus tôt. Tous, ils rient ou regardent derrière un peu interloqués de ce qui leur est arrivé, sans plus. Pas d’électrocution, j’en juge qu’il n’y a pas de courant dans ce fil! Mais ça donne une idée du paisible bordel qui règne ici!

image

image

image

image

image

image

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s