Atitlan

 Écrit le 26 janvier

Et bien, Atitlan a définitivement beaucoup à offrir! Hier, j’ai passé un bel après-midi avec un  couple mexicain-allemand. On a marché en périphérie du lac jusqu’au village de hippies, San Marcos. La marche est magnifique, avec des détours qui vous surprennent à chaque fois de par la beauté qui s’offre au regard. À part deux gangs de chiens méchants qui protégeaient leur bout de sentier, on n’a pas eu de problème. Quoi que disant cela, ils n’étaient pas sympa les chiens et en voulant lancer un avocat dans leur direction (oui, oui, le légume… à moins que ça soit un fruit, mais en tout cas!), j’ai frappé un chien et je me suis sentie un peu mal pour la bête. Mais bon, elle avait qu’à ne pas me japper dessus et puis, c’est tout de même mieux qu’une roche, non!?

À San Marcos, on est resté fort peu longtemps. Mais bon, San Marcos, c’est le repère holistique des hippies et gens de la même veine. Il y en a partout par ici! Je sais pas trop, les ondes sont bonnes j’imagine! En tout cas, dans mon village, Santa Cruz, on fait parti de ceux qui comprennent pas trop toute cette bande de hippies. Tsé, je voudrais bien éviter les stéréotypes, mais… impossible! Passé 1970, je comprend pas trop ce style-là… enfin!

Aujourd’hui, j’ai fait une petite baignade dans le lac, je suis retournée visiter la Isla Verde et j’ai décidé que j’allais bel et bien y séjourner pour 2 nuits, dans quelques jours. C’est trop cool comme place! J’ai hâte de vous montrer des photos! Et puis, en après-midi, je suis allée visiter un village, San Juan la Laguna, où la communauté s’est organisé en coopérative afin d’assurer un travail et un revenue juste à ses gens. J’ai acheté une magnifique écharpe, tissée sur place. Ah! et je me suis aussi fait suivre dans la rue par un homme saoul qui voulait être mon ami. J’ai fini par demander à deux dames dans un petit magasin de me débarrasser de lui. Elles m’ont fait entrer et ont surveillé jusqu’à ce qu’il s’éloigne. Et j’ai pu reprendre mon chemin en paix. Je suis pas trop stressée et je ne m’en suis pas trop faite, mais j’étais contente qu’il y ait des gens autour. Je ne vous dis pas cela pour que vous commenciez à vous inquiéter là!

Puis, dans la soirée, un grand barbecue à l’auberge avec vraiment beaucoup de monde. Et on a dansé pas mal aussi. C’était l’fun. Oh, j’oublie le meilleur. Ou le pire, dépend du point de vue. Les filles devaient s’habiller en garçon et vice-versa. Et bien je vous jure que les mecs n’attendent que l’occasion de faire ressortir leur féminité!!!! Ils s’en sont donné à cœur joie à se revêtir de robe et se maquiller et adopter des poses et attitudes féminines. C’était terrifiant. Ça me faisait le même effet que quelqu’un qui gratte ses ongles sur un tableau d’école. Un espèce de grincement de dents. Vraiment étrange, mais bon, c’était drôle!

Voilà comment la vie va par ici!

La baie de Santa Cruz la Laguna. Le village est au haut, mais mon auberge est devant le lac, derrière le quai
 Santa Cruz la Laguna. Le village est au haut, mais mon auberge est devant le lac, où il y a la baie
Vue de l'auberge. Le lac, les volcans. C'est franchement beau!
Vue de l’auberge. Le lac, les volcans. C’est franchement beau!

 

Atelier de teinture des femmes de San Juan
Atelier de teinture des femmes de San Juan

 

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s