Un petit matin d’hiver andalou

L’hiver est détraqué, ici comme partout ailleurs. Alors que j’adore le soleil qui tanne tranquillement mon visage, il n’est pas de saison. Ce matin, l’hiver andalou s’est installé avant que je n’aie le temps de me réveiller et de m’objecter. Si c’est comme hier, ça se dégagera en après-midi. Déjà, le blanc du ciel est un peu plus lumineux. N’empêche. Je suis près du feu sans aucune envie d’aller dehors. Et pourtant, je devrai bien aller faire mes heures de travail. J’aimerais mieux aller travailler à ma nouvelle sculpture. Un bel oiseau de fer qui devrait trouver place dans le jardin de Cristobal.

Greg dit que c’est la pression atmosphérique qui écrase et donne envie de prendre racine au sofa. Peut-être bien. Mais je vais honorer le soleil qui semble faire une belle lutte pour percer le brouillard et ramener mon petit cul à l’extérieur. Allez hop hiver andalou!

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s