Volte-face

Bon, ceux qui me connaissent bien ou me lisent depuis assez longtemps savent que je suis toujours pleine de rebondissement et d’inattendu. À l’heure qu’il est, je devrais être assise  près de la porte d’embarquement à l’aéroport de Malaga en vue de mon retour à Banff. Et bien, j’ai les deux fesses sur le sofa et je me réchauffe à la lueur des flammes, toujours à la ferme Santa-Maria. Au yâbe le billet d’avion, j’ai décidé que j’étirais mon séjour ici!

Bien des choses ont trotté dans ma tête cette semaine et quand je suis perdue dans ma caboche, je ne donne pas de nouvelles. À quoi bon vous écrire que je ne sais pas?!

C’est surtout lui qui m’a fait rester. Vous savez, quand vous vous mettez à rencontrer des gens qui vous en font rencontrez d’autres et ainsi de suite. Et bien de par Gregorio, le proprio de la ferme, j’ai rencontré Antonio. Un Espagnol d’une cinquantaine d’années, agriculteur, passionné de d’arbres et de ses animaux et artiste de surcoît. Lorsqu’on a visité sa ferme alors qu’on allait y cherecher des cocos tout frais, je suis tombée en amour avec toutes les sculptures qui se trouvent sur la ferme. Antonio et sa campagne sont engagés dans plusieurs projets artistiques Pour eux, il est important de mêler art contemporain et agriculture. Ils offrent des résidences artistiques,  ouvrent la ferme à des performances et bien plus (seulement, avec l’accent, je m’y perds un peu et c’est difficile pour moi de tout comprendre donc de bien relater). Bref, je suis retournée le rencontrer pour en savoir plus et je lui ai demandé s’il accepterait de me laissé utiliser son atelier de soudure en échange d’un peu d’aide sur la ferme. Et il a accepté de bon coeur. Je ne vous ai pas dit la montagne de cochonnerie qui s’amasse dan s sa cour. Une montagne d’inspiration en fait! Et c’est de là qu’est né l’éléphant.

J’ai tergiversé pas mal avant de prendre ma décision (que j’ai prise hier soir seulement), mais je ne me voyais pas partir si vite. J’ai l’impression qu’il y a encore quelques rencontres et opportunités intéressantes qui s’alignent devant moi. Le travail sur la terre n’est pas toujours passionnant, mais vraiment pas stressant. On fait peut-être 4-5 heures de travail par jour. Et j’ai laissé savoir à Cristobal que ça m’intéressait de faire davantage de travaux de construction chez lui. Et c’est sans compter les heures de sculpture chez Antonio. Et puis, c’est tellement plus plaisant que de me retrouver serveuse à Banff ou quelque chose du genre. Je ne pouvais simplement pas passer à côté de l’opportunité.

Et puis il y a un bel esprit de communauté ici (et plein de hippies, bien sûr!). Cristobal, par exemple, fait parti d’un cercle  de soutien qui se réunit chaque mois. À la mi-février, une trentaine de personnes vont débarquer chez lui pendant 3 jours pour l’aider à avancer les travaux. Et la fin de semaine passée, il y avait une rencontre d’une association de semences organiques. Le but est d’échanger des semences qui n’ont jamais été génétiquement modifiées. Chacun s’engage à faire un suivi de la progression de la plante avec l’association, de façon à conserver un certain contrôle sur ces produits bio. Peut-être que ça se fait chez nous aussi, je ne sais pas, mais j’ai trouvé ça bien.

Bref, ne me demandez pas combien de temps je reste, je ne le sais pas. D’ailleurs, un autre de mes projets auxquels je dois consacrer temps et énergie est de vivre un peu plus le présent, sans m’emplir la tête de questions futuristiques. Disons que je dois apprendre à me désemplir le cerveau, à relativiser un peu mieux l’importance de chaque chose, pqrce que franchement, ça devient ridicule!

Alors voilà. Maintenant que ma décision est prise (et que mon vol décolle dans 15 minutes!), je devrais avoir l’esprit un peu plus libre pour vous écrire plus souvent.

Profiter de l’hiver, moi ça me manque. (oh! eh! que je ne vous entendent pas chialer sur la tonne de neige qui vous ait tombé dessus ou les rafales de froid! Profitez-en donc, c’est magnifique!)

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s