Ronda

J’en suis venue à une conclusion bien importante. Lorsque tu voyages seule, la destination est des plus importantes. À deux ou à plusieurs, si la destination n’est pas terrible, on se désennuie mutuellement et on peut passer du bon temps de toute façon. On n’a pas cette option quand on voyage seule. Quand l’endroit où on est est poche, ben, c’est poche. Alors Antequera, c’était poche. Ronda, c’est génial! C’est une magnifique petite ville située à flanc de falaise et coupée en deux par une gorge profonde (ça me rappelle étrangement un titre de film xxx…). Des champs dans les vallées autour et des montagnes au loin. Je me suis tapée deux belles randonnées en plus de sillonner les rues de la ville (et d’un petit peu de magasinage). Et j’ai rêvé. Je me suis vue avoir une entreprise touristique avec des éco-lodges. Recevoir des gens pour des retraites plein-air/ ressourcement. Offrir des randonnées ou promenades à cheval, des cours de poterie. De la bonne bouffe maison. Enfin, ça m’a allumé. Il faudrait que je garde ce projet en tête (rappelez-le moi lorsque j’aurai oublié et que je me demanderai quoi faire de ma vie).

Demain, je pars pour Séville et le 8, je devrais me rendre sur Cordoue pour une semaine de plus sur une ferme. Et le 18, je devrais m’envoler. Retour à la case départ. Je commence à être plus que prête à retourner à Banff. Avec mon Chilien. Pour le meilleur et pour le pire. Espérons pour le meilleur!

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s