J’aurais envie de vous dire…

J’aurais envie de vous dire que la décoration de Noel préférée des Espagnols est un Père-Noel de dos accroché aux barreaux des balcons, comme s’il grimpait pour livrer ses cadeaux, faute de pouvoir passer par la cheminée; qu’à plusieurs égards l’Espagne me rappelle l’Amérique latine et pas seulement à cause de la langue; que la bouffe est bien différente entre l’Espagne et la France; que les Catalans se disent être Catalans, mais pas Espagnols, que l’affichage est bilingue dans toute la Catalogne, que Barcelone est multi-ethnique un peu comme l’est Montréal, que notre situation au Québec est beaucoup moins unique qu’il pourrait le sembler; qu’ici, ce ne sont pas les chiens qui sont errants, mais bien les chats, qu’ils ont quand même l’air moins miséreux que les chiens colombiens; que j’adore les rythmes de la musique flamenco et que je suis contente d’être dans sa terre natale; que je n’ai pas craqué pour Barcelone, mais que Granada me fait déjà vaciller; qu’il fait froid et humide à l’extérieur, à quelques 630/696/738 mètres d’altitude (c’est qu’aucun site ne s’entend sur la même élévation) alors que je croyais qu’il ferait plus chaud puisque davantage au sud; que la Sagrada Familia de Barcelone m’a incroyablement impressionnée, émue même, que les larmes me sont montées aux yeux et me demandant si un jour, moi aussi , je réaliserais quelque chose de monumental ou du moins quelque chose dont je pourrais être vraiment très fière; que je vois de chouettes trucs; que je ferai des efforts de socialisation, que j’aurais besoin de faire la fête, de rire, d’avoir du fun, de sortir de ma carapace un peu; qu’à la sortie de l’avion, sur le termac, ça sentait les olives; que je dois être raciste puisque à mes premiers pas dans le quartier musulman/marocain/algérien, j’ai eu un certain malaise, mais ça a passé maintenant; que j’ai eu envie de m’acheter une robe aujourd’hui pour me sentir belle; que je n’ai pas envie d’aller prendre ma douche, même si ça va me faire du bien; que j’aimerais avoir quelqu’un pour me prendre dans ses bras et m’embrasser; que j’aimerais visiter la ville avec des gens de la place qui me feraient connaître les vraies places et me donneraient de vrais tuyaux, de sorte que je ne me sentirais pas aussi touriste; que j’ai hâte d’aller wwoofer et que j’appréhende en même temps, que j’espère l’expérience à la hauteur de mes attentes.

J’aurais envie de vous dire que je fais un beau voyage.

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s