Banff, Calgary, Los Angeles, Panama, Bogota, Socorro, San Gil

Voler au-dessus de Los Angeles, la nuit, c’est joli. C’est gros aussi. Et l’aéroport est à l’image de la grosseur de la ville: énorme! Il faut prendre un bus pour aller d’un terminal à l’autre. Merde, je suis contente d’avoir 4 heures entre mes deux vols! Et c’est franchement nécessaire parce qu’il y a un fuck avec mes billets. Je vais partir à l’heure, dans les vols prévus, mais je sais pas trop, je pense qu’ils doivent annuler mon billet et en créer un autre et ça à l’air compliqué. Et d’être à L.A. est une bonne pratique pour me remettre dans le beat espagnol. Sérieux, il y a énormément d’hispanophones par ici. Bref, 24 heures de plus avant d’arriver à San Gil. Ben, mine de rien, ça descend. J’espère réussir à dormir un peu dans l’avion. J’ai presque 7 heures de vol pour me rendre à Panama! N’empêche, je n’avais pas réalisé que je voyageais le 10-10-10!!!!

 ******

Panama. C’est chouette de voir Panama City des airs après l’avoir vu de la terre ferme l’an passé. Après un temps immémorial, j’ai fini par avoir mes billets, comme ce devait, mais j’ai l’impression que ça été tout un chiore pour les employés au comptoir là-bas. Anyway, c’est réglé maintenant. Et je n’ai pas dormi longtemps, mais au moins, j’ai dormi quand même bien comparativement à d’habitude en avion. J’ai pu m’étendre ou me plier sur 2 sièges, ça aide incroyablement. Mais bon, ce n’était pas beaucoup plus de 3heures de sommeil.Ce n’est pas la mer à boire! Alors je suis fatiguée. Aussitôt que j’arrête de bouger ça me tombe dessus. Mais bon, j’approche, j’approche. Mon dernier vol est dans 75 minutes, puis c’est seulement 1h30 de vol pour se rendre au Bogota. Et je devrais pouvoir dormir dans le bus pour San Gil.

 Je suis contente d’être en voyage, quoi que à ce moment, un peu trop fatiguée pour vraiment apprécier. C’est chouette le feeling de partir et d’être responsable de mes petites affaires, de trouver mon chemin dans des endroits que je ne connais pas, d’être en dehors du travail. Et pour certaines choses, ça me fait plaisir de retrouver l’Amérique latine et pour certaines autres un peu moins. Mais bon, il n’y a rien de parfait. Et je suis encore trop fatiguée pour vraiment avoir hâte de voir Henry. Mais ça va venir.

 *****

 San Gil. Excusez les gros mots, mais ça a été long en criss pour se rendre ici! Plus long que je pensais même. J’avais sous-estimé les paroles d’Henry lorsqu’il m’a dit que la route de Bogotà à San Gil était fermé pour un effondrement de la route. En fait, je pensais que quelques grosses garnottes avaient glissées dans la route, mais non, la route s’est effondrée de quelques 80 mètres dû à la pluie! Alors, je me suis rendue jusqu’à Socorro, à 30 minutes de San Gil (Notez bien le chiffre, 30). J’ai finalement dormi là, parce que la route n’était pas ouverte avant le lendemain, 6am. Et comme il était minuit et que j’avais déjà passé presque 40h sans dormir plus de 3 petites heures dans l’avion… Ben, ça m’a pris 4 maudites heures pour arriver à San Gil!!! Osti! Ça avançait juste pas. On est resté bloqué 3 heures avant de finalement pouvoir se remettre en marche. Anyway. Je suis arrivée là. J’ai toujours pas vu mon Chiquito par exemple. Ça devrait s’en venir.

Bref, todo bien.

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s