San Gil et Bogotà

Savez quoi?? C’est plaisant de me dire qu’ à tous les jours, au moins quelques uns d’entre vous pensent à moi, que je reste dans vos pensées. Ça me fait plaisir que vous continuez à me suivre malgré mon rythme inégal d’écriture.

Après 10 jours à San Gil, je suis arrivée hier à Bogotà où j’habite chez Mauricio, un des Colombiens que j’avais rencontré à l’école de plongée. Mauricio habite avec sa famille, c’est ainsi que ça fonctionne en Colombie. Pour cause culturelle et financière. C’est une maison sur 4 étages. Le centre est ouvert et accueille l’escalier. Autour, les chambres, la cuisine, salle à manger. Je ne suis même pas sûre combien ils sont à vivre ici.  Au moins 5 adultes et quelques enfants. Je n’ai pas encore rencontré tout le monde. Et de toute façon, ce n’est qu’une partie de la famille de Mauricio. Ils sont 15 enfants! QUINZE!!!! Tous de la même mère! Mère qui est d’ailleurs bien avenante et vous pouvez vous doutez que ça me met un peu mal à l’aise de me faire servir, mais c’est ainsi que ça fonctionne ici.

Il y a un neveu de Mauricio qui habite ici. Il s’appelle Diego. Il a 5 ans, mais souffre d’un retard d’apprentisage. On s’aime bien! Il est full mignon. Bon, je ne comprend pas la moitié de ce qu’il me dit parce qu’il ne parle pas très clairement, mais peu importe, il est adorable quand même!

La maison a peut-être 4 étages, mais reste bien modeste. C’est suffisamment confortable, mais bon, c’est disons… différent de ce à quoi je suis habituée. Quoi que ce n’est pas pire que ce que pourrait être un appartement de gens pauvres au Québec.  Sauf que ici, c’est propre! Le quatrième étage, c’est une terrasse pour que les enfants puissent jouer et pour le lavage. Là, Mauricio est parti chercher un oncle au terminal de bus. Alors j’attend qu’il revienne pour aller visiter Bogotà. Et j’en profite pour vous écrire comme je ne l’ai pas fait depuis longtemps.

Alors revenons un peu sur San Gil. J’ai fini mon cours de kayak. je n’ai pas réussi à maitriser l’eskimo roll en 3 jours, mais bon, il y avait un peu de progrès. C’est le mouvement de bras et de la rame qui ne me rentrait pas dans la tête. Mais du moins, à la dernière descente, j’avais gagné en confiance et en habileté à ramer et contrôler mon kayak. Il faut dire que la deuxième journée, je me suis retouvée la tête sous l’eau et bien que je sois sortie du kayak sans problème, ça m’a fichu la chienne par la suite et j’étais très nerveuse pour la première descente du troisième jour. En fait, je me suis même lever à reculons ce matin là. Mais tout a bien été et j’ai fini mon cours en regagnant en confiance au moment de l’ultime descente. Je suis allée marcher le long de la rivière par la suite et il n’y a rien là. Ce sont des classes 1, peut-être quelques classes 2, mais quand j’étais dans le kayak, ça m’apparaissait beaucoup plus challengeant.

Et pour ceux qui me lisent de façon régulière, vous savez que depuis le Costa Rica, j’ai un faible pour le kayakeurs et rafteurs. Et faut croire qu’ils me le rendent bien parce que je suis devenue amie avec la gang de Colombia Rafting, la compagnie avec laquelle j’ai fait le cours. Surtout avec Henry, mon instructeur. Ben, on a eu le temps de jaser pas mal en 3 jours de descente. Et c’est avec eux que j’ai célébré Noel. En fait, j’ai participé à un souper collectif à l’auberge de jeunesse et après, les mecs m’ont amené avec eux au Trapiche, un night Club où la piste de danse était incroyablment jam pack. Je ne suis pas prête à dire que je suis capable de danser la salsa et le merengué, mais bon j’essayais de suivre et comme de toute façon, la piste de danse était bien rempli, on ne pouvait pas se lancer dans de la salsa de fantaisie. bref, j’ai dansé jusqu’à 4h30. A ce moment, je n’en pouvais plus et j’ai demandé à Raener, un autre gars de rafting, de me mettre dans un taxi et je suis allée me coucher.

Les autres journées, j’ai pris ça relax. J’ai changé d’auberge et pour le même prix, il y avait une piscine sur la terrasse avec vu sur les montagnes et la ville. Pour 7,50$ la nuit!!!

Je vais retourner à San Gil après le jour de l’an. Il y a quelques autres endroits autour que je veux visiter et ça me servira de point de base.

J’ai mis mes photos sur Picasa, seulement, je n’ai pas fini de les commenter. Il y a quelques nouvelles photos du Costa Rica et celles du Panama et de la Colombie jusqu’à présent. Vous pouvez aller voir, mais faudrait être un peu plus patient pour que je finisse de les commenter.

Et pour ceux qui se demandent combien de temps je vais être en Colombie, quand je vais faire mon bénévolat en Equateur, la réponse est que je ne le sais pas. Je ne serai pas surprise de rester en Colombie pour 2 mois. Ça va déjà  faire un mois bientôt et je n’ai pas encore vu le Sud et l’Ouest. Et le bénévolat, il n’y a pas de problème, ils vont me prendre quand je serai prête.

Bref, tout va toujours très bien. Des fois, ça me manque de ne pas vous avoir un peu plus près, mais je trouve le moyen de me faire des amis ici aussi. mais ce n’est pas comme ceux qui me connaissent depuis longtemps. Bref, je pense à vous famille et amis!

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s