Torride et cauchemardesque

Remontons à la nuit de mercredi à jeudi. Quelle nuit sinistre. Je devais me lever à 5h00 pour me rendre au travail. Je ne sais pas si vous êtes comme moi, mais quand la nuit se veut un peu courte et que le réveil sonnera bien trop tôt, le sommeil s’avère toujours mauvais. Et cette fois, encore plus que d’habitude !

Je me suis mise au lit vers 23h00. À 2h00, je me suis fait réveiller par ma voisine qui gémissait de contentement de l’autre côté du mur. Ah ! Quelle exquise façon de se faire saboter sa nuit de sommeil ! Merci voisine cochonne !

Heureusement pour moi, ça s’achève et j’arrive finalement à me rendormir ou du moins, (quelque chose qui s’y assimile)… pour être réveillée exactement une heure plus tard par des voix dans le couloir. Et j’en ai pour près d’une heure avant de me rendormir tellement je suis irritée par toutes ces irruptions inopportunes à mon précieux sommeil. Je finis par sombrer dans quelque chose qui ne mérite même pas d’être appeler sommeil tellement son effet est tout sauf ressourçant… et voilà qu’elle s’y remet ! La voisine et son homme s’y remette pour le round 2. Je ne sais comment je résiste à une fulgurante envie de varger dans le mur mitoyen à grands coups de poing, de pied, de casserole, de scie mécanique… Madame atteint enfin son septième ciel et se ferme la gueule. Une bonne chose de réglée ; puis-je maintenant espérer retrouver les bras de mon propre amant, Morphée ? Il semblerait que je devrai m’en passer parce que mon alarme fait entendre sa divine mélodie. Et vous savez quoi ? C’est presqu’un plaisir de se lever et de mettre fin à cette torride nuit cauchemardesque.

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s