N.B. Récit d’aventure très détaillé de mes péripéties sous terre

Hola la Compagnie!

Ce message risque d’être long. Je me suis promis de vous faire un récit détaillé de mon expédition de camping et de spéléo (et puis bon, je suis au boulot, c’est mort, ce n’est pas comme si je n’avais pas le temps de vous pondre un incroyable récit d’expédition !) (Oups, j’ai employé un gros mot, je suis mieux de livrer le produit maintenant que j’ai créé des attentes.)

Donc, tout commença vendredi le 24 juillet (En fait, bien avant parce que j’avais réservé ma place un mois d’avance. À une semaine d’avis, l’expédition a été annulé, faute de participation alors que mon ami Dan venait juste de s’ajouter au voyage. 3 jours plus tard, je reçois un nouvel appel m’informant que l’activité pourra bel et bien avoir lieu, à mon grand bonheur et celui de Dan !).

Bref, tout commença non seulement le 24 juillet, mais le 24 à 3h15 ! Heure à laquelle je me suis réveillée pour faire 2 sandwiches, enfiler mes vêtements, agripper mon sac à dos et attendre mon transport, à 4h00. On était  4 dans une super van de la ville, alors on avait chacun notre banquette pour compléter notre nuit de sommeil par un 3 heures de route. Puis, on retrouvait le reste du groupe et on partait à l’aventure tous ensemble. On était 10 au total, dont 3 guides.

L’aventure a commencé par une balade rock n roll à bord d’un Land Rover  (enfin un V.U.S. qui est utilisé à bon escient !) : une trail vraiment pas large, des roches, des traverses de ruisseaux, des branches qui frappent contre le véhicule pis ben des bosses, surtout si on considère qu’à cause de mon statut de petite personne, j’ai dû m’asseoir en arrière, dans la boite !

Puis l’ascension a commencé. C’était à peu près 2 heures et croyez-moi, ça montait à pic ! Avec le poids du sac à dos en plus ! Puis, on arrivait au site de camping. Probablement le plus beau site de camping que j’ai visité. Partout, des fleurs sauvages de toutes les couleurs, un Bambi (3 en fait, mais il y en avait un en particulier qui était toujours aux alentours) qui gambadait librement dans le campement, des montagnes tout autour… enfin, vous verrez bien les photos, c’était magnifique !

On a monté le campement et on est parti pour la première grotte, Cleft Cave. Une autre heure de marche, une montée assez à pic dans de la grosse garnotte, du genre pour chaque pas devant, tu recules de deux. Mais bon, on a fini par arriver et c’était vraiment cool ! On est resté dans la grotte presque 3 heures. À un moment, on a dû se faire petit et se faufiler la tête la première, sur le dos, pour pouvoir traverser. C’était bien drôle parce que c’était comme l’envers d’une naissance et ça créait une vision bien intéressante pour qui avait le bonheur de voir deux pattes sortir d’un trou! Bref, c’était vraiment l’fun et on avait à se squeazer d’un peu tous les côtés et de toutes les façons.  On est sorti de la grotte vers 19h00, retourné au camp vers 20h00, soupé et dodo à 22h00, bien fatigué !

Après une nuit où j’ai même eu trop chaud, le lever s’est fait à 8h15 et le départ pour Gargantua Cave vers 10h00. Encore une bonne marche à pic de presque 2 heures et on arrivait enfin à l’entrée de la grotte, qui, ma foi, était plutôt imposante. Il y avait vraiment  beaucoup de chambres énormes dans cette grotte. Et d’intéressantes formations géologiques aussi. C’est une grotte verticale, donc, on va en descendant pas mal tout le temps et il y avait même 6 stations de rappel (la première faisant 56 pi.), ce que je n’aime pas particulièrement. En fait, je déteste les espaces vides sous ma petite personne. Mais bon, je m’en suis tout de même bien sortie. J’ai usé de mon côté Jedi pour chasser le côté obscur de la Force qui tentait de s’emparer de moi et de me faire freaker.

La sortie était plutôt phénoménale. Après une dernière station de rappel, on devait se faufiler par une toute petite fente, se déplacer horizontalement, retourner en position verticale, mais sur un genre de plateforme, pas directement au sol… enfin c’est dur à expliquer, mais tout ça pour dur qu’on a fait un peu beaucoup de contorsions ! Et à la toute fin, alors que l’on aperçoit enfin la lumière du jour, on aperçoit aussi  une cascade… devant la sortie ! Pour clore le tout en beauté, la sortie se fait à travers une cascade ! Trop cool !

On est retourné au campement à 21h ! Une longue journée, dont 7 heures dans le noir !

Le lendemain matin, on a démonté le campement, on a fait du rappel vers le haut (je ne sais pas trop comment je devrais appeler ça, mais bon, tu es au bout d’une corde et grâce à un système de poulie et de transfert de poids, tu remontes vers le haut sans trop d’efforts. Fantastique !). Ça m’a d’ailleurs donné le goût de renouer avec l’escalade.

Puis, on a juste eu le temps de tout ramasser qu’il s’est mis à pleuvoir à grosses gouttes et ce, tout le long de la descente. Bah, ça ajoutait à l’aventure ! Heureusement toutefois que quelqu’un m’a prêté ses bâtons de marche pour descendre parce que je me serais peté la gueule avec mes genoux en compote et ma cheville encore très fragile.

On a terminé l’aventure par un souper de groupe dans un pub (avec de vraies toilettes et de l’eau courante ! Complètement débile !) et on a repris la route vers Banff. Je pensais dormir en chemin, mais la route était tellement incroyablement belle que je ne pouvais fermer l’œil. On a jasé tout le long et on s’est extasié sur les paysages et le ciel. Le ciel était magnifique et avec les collines verdâtres, les vaches et les chevaux, je me serais cru en Irlande. Seule indice du contraire : on roulait du bon côté de la route ! Outre les vaches et chevaux, on a vu un orignal (mais très rapidement. Le temps que je me penche 2 secondes sur ma caméra, il était parti se cacher) et 8 chevreuils le long du chemin. Plus de magnifiques montagnes.

Je suis arrivée à la maison à 23h00 (alors que je travaillais à 6h45 le matin suivant) et complètement satisfaite.

Bref, une expédition qui a fait du bien et qui valait la dépense !

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s